Brigitte Macron : Engagée contre le harcèlement scolaire, elle partage le message bouleversant d’une victime dans une vidéo !

De plus en plus de personnes s’engagent pour lutter contre le harcèlement scolaire. Parmi elles, on retrouve Brigitte Macron…

Emmanuel et Brigitte Macron
Source : Gala

Malgré les sensibilisations, le harcèlement scolaire est un véritable fléau, qui continue de faire des ravages. Afin d’attirer l’attention sur ce phénomène ignoble, c’est sur le compte du Président de la République, que son épouse a diffusé une , où elle a lu une lettre reçue d’une victime.

Lutte contre le harcèlement scolaire : lit la lettre d’une jeune victime !

Le combat de Brigitte Macron contre le harcèlement scolaire ne date pas d’aujourd’hui. On se rappelle qu’il y a 2 ans environ, précisément le 7 novembre 2018, elle expliquait les raisons pour lesquelles ce combat lui tenait à cœur.

La Première Dame était alors au micro de Marc-Olivier Fogiel. Il faut dire qu’ayant été professeure pendant longtemps, l’épouse d’Emmanuel Macron a été confrontée à ce problème au cours de sa carrière : « J’ai eu affaire très souvent dans ma vie à des enfants qui étaient harcelés, mais aussi à des élèves harceleurs. C’est donc un problème que je connais. »


Avec son statut de Première dame, Brigitte Macron a confié qu’elle recevait très souvent des lettres de victimes de tout âge. Il s’agit souvent de jeunes enfants, d’ados, ainsi que de parents qui lui envoient leurs témoignages, souffrants et démunis face à cette situation insupportable.

Alors qu’elle a reçu une énième lettre pleine de douleur, Brigitte Macron a décidé cette fois, de la partager, afin d’aider à la prise de conscience de ce mal qu’est le harcèlement scolaire. C’est ainsi que ce jeudi 5 novembre 2020, la Première Dame de France a réalisé une longue vidéo, qu’elle a mise en ligne sur le compte Instagram de son époux, Emmanuel Macron.

Notons que la publication de Brigitte Macron a été réalisée 3 jours avant la journée nationale de lutte contre le harcèlement à l’école, qui a lieu les 8 novembre.

Brigitte Macron pointe du doigt les réseaux sociaux et réaffirme son engagement et celui du Chef de l’Etat dans cette lutte…

Prêtant sa voix à une jeune adolescente de 16 ans victime de harcèlement scolaire, Brigitte Macron se lance : « Je suis rongée par la tristesse, une certaine neurasthénie s’est emparée de moi. Et tous les jours, je pleure. Je pleure, parce que je suis seule, triste, accablée. Parfois même, je me demande qu’en serait-il si je disparaissais ? Manquerais-je réellement à qui que ce soit ? Je ne me supporte plus, je sens mon corps et mon esprit se recroqueviller sur eux-mêmes. Et la seule chose dont j’ai envie, c’est de partir. De m’enfuir loin, dans un endroit où Internet n’existe pas. Un endroit où je serai sereine, un endroit où je pourrais m’évader, et ce pour toujours. Vous ne lirez probablement jamais cette lettre mais je vous en prie, aidez-moi, je suis perdue, complètement désemparée. »

Après sa lecture bouleversante, l’ancienne professeure a tenu à préciser que ces mots ne venaient pas d’elle, mais plutôt d’une jeune élève âgée de 16 ans. L’épouse d’Emmanuel Macron a tenu à rappeler dans sa vidéo, que ce n’était pas la 1ère fois qu’elle partageait des témoignages d’élèves qui subissent le harcèlement scolaire.

En effet, au cours du sommet du G7 qui s’est tenu en juillet 2019, Brigitte Macron avait déjà partagé ce genre de témoignages. D’après ses souvenirs, la plus jeune personne harcelée n’avait que 5 ans, et les parents sont souvent très démunis face à ce genre de situations.


Cependant, la Première Dame n’oublie pas que le harcèlement se passe également sur les réseaux sociaux, avec le cyber-harcèlement qui prend de l’ampleur.

D’ailleurs, elle n’a pas hésité à interpeller les des réseaux sociaux, qui à son avis, ont un grand rôle à jouer pour aider : « Les réseaux sociaux, dans leur grande majorité, n’ont toujours pas eu de réaction à la hauteur du problème. Ils se grandiraient à signaler un , ou un adolescent en danger. A supprimer immédiatement les contenus haineux et infamants, à dénoncer les menaces. Ils savent ce qu’ils ont à faire, pourquoi ne le font-ils pas systématiquement ? »

Brigitte Macron a confié avoir parlé de ce problème avec plusieurs autres conjoints d’autres chefs d’Etats. En effet, le harcèlement scolaire est un fléau qui existe partout, les personnes qu’elle a contactées semblent être aussi motivées qu’elle.

La 1ère dame veut rassembler des forces et elle assure d’ores et déjà, son engagement et celui de son époux, le Chef d’Etat français. Notons que les internautes ont applaudi la vidéo de Brigitte Macron.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.