Sylvie Tellier : L’ancienne Miss France répond aux accusations de tricherie de Geneviève de Fontenay et de Gilles Verdez !

Alors que la légitimité de son sacre est remise en cause, Sylvie Tellier a décidé de répondre à ses accusateurs…

Depuis un peu plus d’une semaine, Sylvie Tellier se retrouve mêler à une affaire de tricherie qui date de plus d’une quinzaine d’années aujourd’hui. Ces accusations viennent de l’ex directrice des Geneviève de Fontenay, et de Gilles Verdez, chroniqueur dans Touche pas à mon poste. Sylvie Tellier a décidé de ne pas se laisser faire.

Geneviève de Fontenay fait des révélations sur Sylvie Tellier !

Alors qu’elle accordait un entretien à Evelyne Thomas ce mardi 13 octobre 2020, l’ancienne directrice des Miss France Geneviève de Fontenay, est revenue sur l’année de sacre de Sylvie Tellier.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sylvie Tellier (@sylvietellier) le

Elle a dévoilé que celle qui la remplace en ce moment n’a pas été honnête en ce qui concerne son âge : « La moitié des gens qui était là ne voulait pas qu’elle soit élue, parce qu’elle avait déjà 24 ans, mais je pense qu’elle avait peut-être un peu plus aussi. »

Après que la dame de 88 ans ait fait ces révélations sur Non Stop People, le chroniqueur de Cyril Hanouna est venu ajouter de l’huile sur le feu…

Gilles Verdez balance dans TPMP

La Miss France 2002 est devenue un membre emblématique du comité Miss France, depuis 2007. Après les récentes polémiques qui ont secoué l’institut ces dernières semaines, c’est la patronne elle-même qui se retrouve dans la tourmente.

Peu après que son prédécesseur Geneviève de Fontenay l’ait accusé de tricherie, c’est Gilles Verdez qui vient faire des déclarations dans l’émission Touche pas à mon poste, ce mardi 13 octobre 2020 : « Je ne sais pas si elle a menti sur son âge mais j’ai une grosse info : ‘’Sylvie Tellier, elle a menti sur sa taille ! ». « Elle a été Miss France 2002, avant cela, elle était Miss Lyon et quand ils sont arrivés une semaine avant l’élection, on les a mesuré à la toise. Et en fait elle a mis des talonnettes, elle a triché ! Elle a mis des talonnettes dans ses bas. On m’a dit ça aujourd’hui et la dame qui l’a mesuré m’a raconté ça ». »

Autant dire que le plateau était choqué par ces nouvelles révélations, qui viennent ternir un peu plus l’image de Sylvie Tellier, surtout après l’intransigeance que l’on a remarquée dernièrement avec l’élimination des reines de beauté du concours Miss France.

Pourtant, le chroniqueur n’en avait pas fini, expliquant comment l’actuelle directrice de l’institution des Miss France, a pu s’en sortir : « Elle a été dénoncée par sa copine de chambre. Cela a été rapporté au chorégraphe, rapporté à la direction et normalement elle aurait dû être exclue mais comme l’élection était déjà engagée, on l’a autorisé à poursuivre la compétition. »

La surprise était totale pour tout le monde et a donné son avis face à cette situation inédite : « C’est grave ce qu’a dit Gilles et il a toujours de bonnes infos. C’est incroyable comme maintenant elle s’impose comme moralisatrice alors qu’elle-même a triché ! ».

Sylvie Tellier se défend et tacle ses accusateurs

Les récentes accusations proférées par Geneviève de Fontenay et Gilles Verdez sont graves, à tel point que la principale concernée a pris la décision de leur répondre lors d’une interview au média Nice-Matin.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sylvie Tellier (@sylvietellier) le

En ce qui concerne les accusations de son prédécesseur sur son âge, Sylvie Tellier a répondu, non sans envoyer une pique à Geneviève de Fontenay : « La seule chose que je peux répondre, c’est de vous envoyer mon acte d’état civil ». « Ça ne doit pas être facile en fait pour Geneviève d’avoir quitté Miss France. C’est un choix qu’elle a fait personnellement, et je ne suis pas certaine qu’elle ne le regrette pas ». »

A propos du chroniqueur de , la belle-sœur de Jean-Pascal Lacoste a tout simplement préféré le décrédibiliser, sans juger important de répondre à ses accusations : « Quant à Gilles Verdez, ce serait intéressant de faire le total de toutes les polémiques qu’il a pu lancer, et de regarder celles qui sont fondées ou pas, est-ce que ça ne fait pas partie de son personnage, de ce qu’on attend de lui à la ? »

Pas sûr que tout le monde soit satisfait de ces réponses, mais une chose est sûre, cette énième vient entacher un peu plus l’institution des miss, et soulève bien de questions, qui semblent pour le moment, sans réponses…


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.