Virginie Efira : L’actrice revient sur ses débuts très difficiles dans l’univers du cinéma ! 

Virginie Efira est une véritable icône du cinéma français. Elle a su se faire une place dans ce monde impitoyable. Cependant, les choses n’ont pas toujours été faciles, surtout à ses débuts. Elle a été confrontée à l’hostilité de ses pairs au point où certains refusaient de jouer à ses côtés.

Virginie Efira est une actrice de talent, il faut le reconnaître. Elle est déjà apparue dans plusieurs œuvres à succès qui ont étendu sa notoriété sur le plan international. Sibyl, Un amour impossible, le goût des merveilles, un homme à la hauteur, ces œuvres ont été très appréciés par le public et Virginie Efira a été découverte sous ses plus beaux jours. Elle a même remporté plusieurs prix et fait désormais partie des figures incontournables de l’univers cinématographique français. Pourtant, ses débuts lui avaient joué de bien mauvais tours. Son passé en tant qu’animatrice d’émission ne lui a guère été d’une grande aide. Les prochaines lignes de cet article vous diront plus à ce sujet.

Des débuts pas très évidents

C’est ce samedi 17 octobre dans l’émission 50mn Inside sur que la carrière de l’actrice a été évoquée. S’il a été question de ses succès, ils ont également parlé de ses débuts très difficiles. Tous ces aspects avaient été passés en revue et on peut bien dire que les choses étaient loin d’être faciles pour l’animatrice devenue comédienne.

Après avoir fait son apparition dans Le grand bain, Virginie Efira a dû accepter plusieurs rôles en raison de cette image de jolie blonde qui la caractérisait particulièrement. Elle a enchaîné les rôles dans de nombreuses comédies romantiques. On se souvient qu’en 2010, elle avait été choisie pour interpréter le personnage de Joanna Sorini dans l’œuvre de Nicolas Cuche, La chance de ma vie.

Quand Virginie Efira est considérée comme persona non grata

Ce relate l’histoire d’une jeune femme qui tombe éperdument amoureuse d’un jeune homme à qui la vie ne semblait jamais sourire. Pour incarner ce rôle, les promoteurs du film ont eu beaucoup de mal à trouver la personne qu’il faut. Lorsque Virginie Efira fut proposée, tout le monde était sceptique à propos de sa capacité à bien incarner le personnage.

Lorsqu’elle fut finalement choisie, un autre problème s’est encore posé. Il s’agit de l’acteur qui incarnera le jeune homme malchanceux. À cause de son passé d’animatrice télé, beaucoup d’ ont refusé de jouer à ses côtés en se disant qu’elle était encore une débutante. Même si leurs profils correspondaient parfaitement, ils ne voulaient pas être associés à cette image d’animatrice télé, qu’ils se sont faits d’elle.

Finalement, ce fut François-Xavier Demaison qui a accepté de donner la réplique à la comédienne et on peut bien dire que cette collaboration a connu un énorme succès au cinéma. Il est clair que beaucoup parmi ces acteurs s’en sont mordus les doigts !

Une détermination à toute épreuve

Après avoir eu une carrière très enrichie en tant qu’animatrice en Belgique puis en France sur la chaîne M6, elle s’est tournée vers le milieu du septième art. Si Virginie Efira excelle aujourd’hui sur les écrans, c’est à cause de sa détermination à réaliser ce rêve qui lui tient à cœur depuis sa tendre enfance : devenir actrice !

View this post on Instagram

Montée des marchés à Cannes ce soir… #virginieefira

A post shared by Virginie Efira (@virginie_efira_) on

S’il n’en avait pas été ainsi, elle aurait déjà abandonné vu les difficultés qu’elle a rencontrées en faisant ses premiers pas dans le monde du français. En 2016, la femme de 43 ans a joué l’un des rôles les plus importants de sa vie dans le film Victoria de Justin Triet. C’est cette prestation hors du commun qui lui a permis de remporter le César de la meilleure actrice.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.